A la recherche du sens perdu

On le sait, l’odeur de l’être aimé est une des plus enivrantes fragrances au monde…

amy-radcliffe-the-madeleine_703580_580Peut-être inspirée par ce constat universel, la designer anglaise Amy Radcliffe a eu la bonne idée de créer The Madeleine, un appareil qui utilise la technique du Head Space qui a révolutionné le métier de la parfumerie dans les années 70 afin de permettre à tout un chacun de conserver une odeur qui le touche, l’émeut ou le trouble.

Pour cela, il suffit de placer ce dont on veut reproduire l’odeur sous une cloche, puis de laisser un gaz spécifique capturer cette odeur. Il faut ensuite expédier la capsule qui contient le gaz à un laboratoire spécialisé. Celui-ci procédera à une chromatographie en phase gazeuse et renverra ensuite la note synthétisée et immortalisée dans une version liquide.

On imagine facilement tout ce qu’on peut faire avec The Madeleine : rassurer son bébé pendant la nuit avec un doudou imprégné de l’odeur de sa maman, conserver près de soi la fragrance de la peau de son amant, garder auprès de soi l’odeur d’un endroit chargé d’histoire… Les possibilités sont nombreuses, voire infinies.

Après l’imprimante 3D, c’est une autre technique de pointe qui est ainsi transposée vers le grand public. Celle-ci aura un retentissement moindre car l’odorat est toujours un sens mal connu et considéré comme insaisissable, mais l’idée est aussi pragmatique que poétique.

Peut-être même les parfumeurs devraient-ils garder un œil sur les clients de The Madeleine ? Après tout, ce qui nous émeut n’est pas forcément universel et des idées surprenantes émergeront peut-être.

Hervé Mathieu – Fragrance Forward

[vimeo http://vimeo.com/68778690]

Publicités

4 Commentaires

  1. Fleur

    Suskind va se retourner dans sa tombe ! C’est une manière très élégante d’être un Jean-Baptiste Grenouille. Mais comment fait-on pour capturer l’odeur de son amant ? Faut-il le mettre sous cloche ? Idée amusante en effet …

    • Hervé Mathieu

      Je crois que Jean-Baptiste Grenouille (et son papa littéraire) seraient enchantés de connaître la technique, qui est disons… moins agressive que celle que l’on trouve dans le roman 🙂
      Quant à mettre son amant sous cloche, il faut pour cela qu’il soit intelligent. Sinon cela fait redondance.

  2. Fleur

    Qui sait… Cela lui donnera peut être envie d’écrire la suite !
    Quant à l’amant, il est forcément intelligent, sinon il n’en serait pas un, ne croyez-vous pas ?
    Mais pour revenir au sujet, c’est une excellente invention car le parfum est avant tout un fantastique créateur d’émotions ; Alors autant qu’elles soient source de bonheur pour soi et de séduction pour son entourage avec plus de certitude 😊.

    • Hervé Mathieu

      Jean-Baptiste et Patrick Süskind sont morts tous les deux, ce qui n’aide pas pour l’écriture de la suite, convenez-en 😉
      Quant à la capacité de provoquer des émotions, elle est incontestable. J’ai le sentiment (peut-être à tort) que le parfum est encore un domaine mal connu des artistes, par exemple. Il n’y a pas beaucoup d’œuvres d’art olfactives… sauf peut-être quelques grands parfums ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s