Eau sOleil, un néroli trop sage

C’est probablement parce que Patricia de Nicolaï est une femme discrète et réservée que sa marque l’est aussi. Cultivant son indépendance – voire son isolement – elle crée ses parfums quand l’envie lui en prend et les fait apparaître dans ses boutiques comme par inadvertance.

Sa nouvelle création, « Eau sOleil », est présentée comme un hommage à Anne-Marie de la Trémoille, qui épousa en secondes noces le Comte Orsini, Prince de Nerola et Duc de Bracciano. Cette Française prit l’habitude de se parfumer avec de l’huile d’orange amère, la popularisant auprès de la Cour et lui donnant son nom actuel de néroli.

Cette Eau sOleil 1« Eau sOleil » n’est pas une composition révolutionnaire mais elle joue avec élégance sur un registre bien connu. L’ouverture sur la mandarine, la bergamote et le petit-grain est un peu trop verte, une odeur de tige quelque peu stridente. Au porter, cette première impression se dissipe progressivement pour laisser apparaître un cœur floral épanoui et enveloppant où dominent le jasmin, l’ylang-ylang et bien sûr le néroli qui structure l’ensemble de la fragrance. Après quelques heures la peau conserve la trace douce et tendre des muscs et du patchouli, comme une chevelure garde le souvenir d’une brise campagnarde.

« Eau sOleil » est une fragrance d’été, de jardins et de parcs, de Méditerranée et de palais en Calabre. Mais si elle est incontestablement plaisante, elle emprunte des chemins trop souvent parcourus. C’est sans doute pour cela que si les amateurs des Parfums de Nicolaï en parlent comme d’un secret trop bien gardé, ses détracteurs lui reprochent un classicisme qui flirte parfois avec une certaine paresse…

« Eau sOleil » se situe précisément entre ces deux extrêmes et selon qu’on a envie d’être bousculé ou rassuré, on penchera d’un côté ou de l’autre. Cette composition bien exécutée mais sans grande surprise laisse toutefois penser qu’un courant d’air neuf ferait du bien à cette adresse tout à fait estimable.

Hervé Mathieu – Fragrance Forward

Publicités

2 Commentaires

  1. Astarte

    Je suis d’accord avec vous. Les parfums de Mme de Nicolai sont d’une autre époque, à l’instar d’un Maitre parfumeur et gantier. Pendant un moment je trouvais cela agréable, légèrement décalé, mais maintenant je trouve ça ennuyeux. Je partage totalement votre conclusion.

    • Hervé Mathieu

      Bonjour Astarte,

      Merci de votre commentaire. C’est une Maison très respectable, un des précurseurs des parfums de niche qui sont tellement tendance en ce moment, mais je trouve qu’elle se fait dépasser par des marques plus audacieuses, plus originales, plus « modernes ».

      C’est vraiment dommage.

      HM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s