« L’Air » détend…

Le nouveau parfum de Nina Ricci, L’air, pourrait bien avoir inventé un nouveau genre : le feelgood perfume, de la même façon qu’Hollywood a inventé les feelgood movies.

La Marque octogénaire connaît depuis 2006 et le spectaculaire succès de « Nina » un renouveau qu’il convient de saluer. Produits attrayants et qualitatifs, stratégie claire et pertinente, communication impeccable, tous ces éléments se combinent pour redonner une belle vitalité à la respectable demoiselle.

lair-eau-de-parfumAvec L’Air, Ricci revisite son grand parfum classique. Comme d’autres avant elle, elle le fait plutôt bien. Le célèbre flacon aux colombes de 1951 est réinterprété dans un délicat verre poudré, le jus est plaisant et le nom est parfait dans son évidente simplicité.

Mais la grande réussite de ce lancement, c’est son film publicitaire. Avec une série de saynètes rythmées par des « cartons » légèrement décalés sur une bande-son du Velvet Underground, celui-ci se caractérise par sa musique seventies, par ses images sixties et par sa signature fifties, et ce n’est certainement pas par hasard.

Il nous transporte dans les Trente Glorieuses, période insouciante de confiance absolue en l’avenir et en même temps d’affirmation de la liberté des femmes. Un âge d’or dont les futures acheteuses de l’Air sont nostalgiques sans même l’avoir connu, humant avec délice un parfum de Nouvelle Vague.

Au moment où le moral ambiant n’est pas très bon, Nina Ricci a visé juste avec ces délicats Polaroïds. L’Air, un feelgood perfume ?  Peut-être… Mais demande-t-on autre chose à un parfum ?

Hervé Mathieu – Fragrance Forward

Publicités

8 Commentaires

  1. Fleur

    Et si nous rêvions d’un parfum changeant en fonction des humeurs ? Imaginer que la peau réagissent à ces humeurs et arrive à modifier l’ordre des notes olfactives ?
    Être surprise tous les jours, mais toujours heureusement surprise. Sans doute de la science fiction. Mais aussi le meilleure moyen de se sentir toujours bien.

  2. Hervé Mathieu

    D’une certaine façon, c’est déjà un petit peu le cas. Les molécules de parfum réagissent à de nombreux paramètres de la peau : son acidité, sa chaleur, ce que nous mangeons…

    Mais cette idée d’une évolution voulue et maîtrisée est très séduisante. Pour avoir approché certaines idées lors d’un brainstorming mémorable avec le directeur des laboratoires de Shiseido, je sais qu’il y a des choses à faire à la frontière de la cosmétique et de la parfumerie, avec par exemple des molécules qui évolueraient en fonction de certains paramètres physico-chimiques et libèreraient ou non les parfums qu’elles contiennent.

    A ma connaissance, personne ne s’est encore penché sur le sujet, qui n’est pourtant pas de la science-fiction. Il est au contraire un axe de recherche passionnant et prometteur.

  3. Petrus

    La publicité est un rafraichissant pastiche de la bande-annonce d´À bout de souffle (« le meilleur film actuel ») et aussi du film pour l´ambiance générale.

    • Hervé Mathieu

      Bonjour Petrus,

      Cette filiation avec le film de Godard ne m’avait pas échappé, d’où mon allusion à la Nouvelle Vague.
      En revanche je ne soupçonnais pas la forte ressemblance avec la bande-annonce du film, que je crois n’avoir jamais vu.
      Merci beaucoup pour cette précision et cette inclusion.

  4. Ait hssaine

    Bonjour Monsieur Hervé Mathieu,
    En fait je veux juste savoir pourquoi vous avez employé le terme Les trente Glorieuses et la vieille demoiselle?
    Merci bien

    • Hervé Mathieu

      Bonjour,

      Je parle des Trente Glorieuses car, comme je l’explique dans l’article, ce film publicitaire évoque des valeurs positives qui se réfèrent aux années 50, 60 et 70, période dite des « 30 glorieuses ». Pour plus d’informations sur cette période, lire l’article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trente_Glorieuses.

      Par ailleurs, je surnomme Nina Ricci la « vieille demoiselle » en faisant référence à l’ancienneté de cette maison créée en 1932 et aussi en clin d’oeil au fait que L’Air du Temps est un parfum pour jeunes femmes créé en 1948.

      J’espère avoir répondu à vos questions,

      HM.

      • sofi

        J’ai posé ces questions parce que nous sommes chargé de faire une analyse de cet article, et j’ai trouvé des difficultés pour comprendre les mots que vous avez utilisé. Merci Monsieur 🙂

  5. sofi

    Bonsoir, me voila de retour,je sais très bien que je vous dérange par mes questions, mais je veux juste savoir ce que vous voulez dire par  » Flacon aux Colombes » et par  » Un parfum de Nouvelle Vague ». Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s