La main et le verre (I)

Je suis allé récemment avec un de mes clients dans la vallée de la Bresle, chez Waltersperger, le dernier verrier français à travailler en semi-automatique. Ce terme technique désigne la fabrication de flacons à l’unité.

D’un coté il y a le verre d’ornement soufflé à la bouche, de l’autre coté les monstres mécaniques de la verrerie industrielle. Entre les deux, il y a ce métier où le verre en fusion est lentement mis en forme sous la main de l’homme et la pression de la fonte.

verre5-RC’est un monde âpre, bien loin des visions de carte postale des verriers de Murano et leurs petits animaux en verre filé.

C’est un monde rude de ciment, de métal et de briques réfractaire. Un monde à la fois industriel et artisanal où les regards se concentrent autour d’un seul point : le four, placé au centre du hangar. Un Léviathan inesthétique, bardé de tuyaux d’air comprimé et entouré d’hommes concentrés sur leur travail.

L’ouvrier verrier qui recueille le verre en fusion plonge la canne dans la gueule ouverte du monstre, recevant de plein fouet l’haleine brûlante chauffée à plus de mille degrés. Comment ses yeux mêmes ne cuisent pas reste un mystère. Il prélève la pâte de verre fondu et au toucher, à l’instinct, sait la quantité qu’il prélève.

Le pâton de verre est une masse orange brûlante, palpitante, presque vivante. Il est difficile d’en détacher ses yeux. L’homme à la canne tend le pâton à l’ouvrier ébaucheur qui, d’un coup de ciseaux précis, coupe l’exacte quantité de verre dont il a besoin, au gramme près. Trop ou trop peu de verre et la pièce est définitivement perdue.

Le verre est alors comme bercé d’un mouvement de va et vient. Sa couleur s’assombrit. L’ouvrier le préforme, le pressant par des gestes précis contre des plaques de métal chauffées au chalumeau. Cela se fait en quelques secondes, il ne faut pas que le verre refroidisse et durcisse. (…)

Hervé Mathieu – Fragrance Forward 

Publicités

3 Commentaires

  1. Pingback: Eloge de la prise de poids | Respirervoirtoucher...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s